Un ordre pour tous

Nous sommes persuadés que l’Ordre joue un rôle central, trop souvent méconnu, dans notre exercice. Garant de notre déontologie et de notre secret professionnel, il est la clé de voûte de la confiance que nos clients placent en nous lorsqu’ils nous confient la défense de leurs intérêts, en conseil comme en contentieux. 

Nous croyons également que le dialogue avec les pouvoirs publics et l’autorité judiciaire doit se recréer, de manière ferme mais constructive, afin que l’ensemble des acteurs de la justice cessent de se traiter en adversaires. A cet égard, il est essentiel, à nos yeux, que soit maintenu le sentiment d’appartenance de tous les avocats parisiens à une même communauté, malgré la diversité de nos domaines d’intervention, de nos structures et de nos conditions d’exercice, de notre engagement dans les instances.

Être représentatif de l’ensemble du Barreau de Paris, c’est un enjeu crucial pour pouvoir porter une parole forte et entendue lorsque cela est nécessaire. C’est pourquoi nous sommes candidats au Conseil de l’Ordre, après avoir été jusque là engagés dans d’autres instances, pour incarner cette diversité. C’est aussi pour cela que nous espérons que ces élections, qui interviennent dans un contexte moins propice aux rencontres, mais peut-être plus favorable aux échanges sur le fond, verront les avocats se mobiliser davantage que d’habitude.

30 000 avocats, une même profession

Retour sur notre 2e webinaire

Vendredi 16 octobre, nous consacrions notre deuxième webinaire à la diversité de notre profession et de notre Barreau.

Eclairés par Kami Haeri, avocat, ancien membre du Conseil de l’Ordre, et Lilas-Louise Maréchaud, fondatrice du podcast Fleur d’avocat, nous avons discuté des risques de l’uniformité, des réflexions en cours sur une formation plus orientée vers la pratique (et ses différentes formes) et de la représentation de tout le maillage du barreau.

L’enregistrement sera bientôt en ligne, pour permettre à ceux qui n’ont pu nous rejoindre d’en profiter. Et nos webinaires se poursuivent, les 6 et 16 novembre.